• slider
    DÉCLARATION POUR LA TRANSITION VERS UNE
    CULTURE DE LA PAIX AU XXIe SIÈCLE

In 1997, the En 1997, l'Assembl e g n rale des Nations Unies a proclam  l'an 2000 Ann e internationale de la Culture de la Paix. En 1999, elle a adopt  la D claration et le Programme d’action pour une culture de la paix et, les ann es suivantes, l’Assembl e n’a cess  de demander sa mise en pratique. Vingt ans plus tard, nous reconnaissons que le passage de la culture de la guerre et de la violence   une Culture de la Paix est une utopie possible.

Nous reconnaissons  galement qu'au cours des derni res d cennies, les  tres humains ont pu s'exprimer librement et nous esp rons que, d sormais,  Nous les peuples  pourrons participer   la consolidation du multilat ralisme d mocratique. Comme jamais auparavant, l'humanit  est consciente que le  changement  est l'axe de la vie et que, en tant qu' tres vivants capables de r flexion et changement, nous pouvons et devons r orienter le cours de l'histoire et celui de toute l'humanit.

Nous reconnaissons que les changements  manant des individus peuvent nous guider dans la recherche de ce qui nous relie aux autres humains et   toute la vie. Mais nous reconnaissons  galement que le changement individuel ne suffit pas et que la transition vers une Culture de la Paix n cessite des transformations profondes et la r forme des institutions et des politiques qui nous conduiraient   un changement collectif.

LIRE PLUS

En raison de ce qui pr c de, nous proposons localement…

Une culture globale de la paix qui peut  tre cultiv e avec diverses expressions locales ... promues et favoris es par les autorit s de nos villes,   partir desquelles les citoyens et citoyennes du monde organisent des p dagogies pour la paix et proposent des politiques publiques qui:

• Garantissent l'investissement dans l'am lioration et l'enrichissement de l'environnement physique et social des villes, afin que nos cerveaux se nourrissent d s le plus jeune  ge d'exp riences de bien- tre et de prise de conscience des conditions qui doivent  tre transform s dans nos communaut s.

• Promeuvent et soutiennent des projets d' ducation   la paix dans les institutions publiques et dans des contextes non formels gr ce   des initiatives communautaires qui ne sont pas exclusives aux  coles et aux universit s qui pourraient les transformer en business.

• Partagent des connaissances scientifiques larges et transdisciplinaires avec les communaut s et les quartiers, afin que les personnes puissent s'interroger et r fl chir sur la pertinence de nos croyances et valeurs, afin que nous prenions conscience de notre position dans le monde et y compris dans nos relations avec les autres esp ces, afin que nous comprenions que la biologie et l'histoire ant rieure ne d termine pas notre destin et afin de guider notre apprentissage de la r solution des conflits bas e sur la non-violence.

• Partagent avec les communaut s et les quartiers, l'histoire des cultures du monde et de leurs actions en faveur de la paix, pour se reconna tre dans les actions des autres, pour conna tre leurs symboles et pour cr er de nouveaux symboles communs qui favorisent l'acceptation des autres, la solidarit , le respect et la coop ration.

• Promeuvent la transparence et la libre circulation de l'information pour  viter le secret de l' tat 2 et pour favoriser, soutenir et donner la libert    l'imagination et   la cr ation de nouveaux vocabulaires, langues et r cits faisant r f rence   la paix et changer la mani re morbide dont sont relat s les conflits dans les m dias de masse.

• Prennent en compte les connaissances et les actions de la soci t  civile organis e, pour permettre la d mocratie participative et pour former les citoyens et les citoyennes, les enseignants, les journalistes, les militants, les responsables sociaux et religieux, la police, les  tudiants, les professionnels, les politiciens et les scientifiques qui participent   l'exercice de leur droits, dans l' valuation des progr s de la culture de la paix dans leur communaut  et dans le suivi des garanties, telles que le logement, la sant , l'assainissement, l' ducation et la s curit  publique.

• Cr ent des espaces de r flexion, d' coute et de dialogue entre des personnes d' ges diff rents, de besoins physiques,  motionnels, cognitifs et socio- conomiques diff rents et d'identit s ethniques, linguistiques et de genre diff rentes.

• Promeuvent la participation d mocratique gr ce   des m canismes de repr sentation  quitable pour les diversit s ethniques et de genre, loin de l'influence de l'industrie militaire, des soci t s de monopole financier et des institutions qui influencent la politique nationale.

• Donnent la priorit    une agriculture, une fabrication et une consommation locales et durables qui d pendent de moins en moins du p trole et des monopoles d'entreprises, qui respectent la diversit  des esp ces r gionales pour aider   lutter contre le changement climatique et les probl mes environnementaux, et qui favorisent la cr ation de coop ratives travaillant pour un  conomie sociale et solidaire ax e sur le commerce  quitable et le bien- tre des familles et des groupes qui les composent.

… et nous proposons globalement

• La cr ation d'un  Conseil de S curit  des Maires  compos  de repr sentants et de repr sentantes des principales villes de toutes les r gions du monde. Ce Conseil peut faire prendre conscience qu’un autre monde est possible. Il peut  tre cr   imm diatement, car sa formation ne n cessitera pas d’accords ni d’approbation de la part des  tats membres des Nations Unies. Il pourra se r unir virtuellement gr ce   des formes modernes de communication et afficher dans la presse et les m dias ses propres accords sur les questions de s curit  mondiale   l’ordre du jour du Conseil de s curit , y compris les questions sur lesquelles le Conseil de s curit  a  chou , par exemple l'abolition des armes nucl aires.

• La cr ation d'un Conseil des affaires socio- conomiques et d'un Conseil des affaires environnementales aux Nations Unies, dont les d cisions repr sentent l' quilibre global des pouvoirs et favorisent l'adoption d'accords sur ces deux sujets, par les  tats membres.

• La refondation rapide du syst me des Nations Unies, avec une Assembl e G n rale compos e   50% de repr sentants des  tats Membres et   50% d'institutions, d'acad mies et d'organisations de la soci t  civile du monde entier qui repr sentent  Nous, les peuples…  , pour permettre au multilat ralisme d mocratique de r orienter les tendances actuelles.

D sormais,  les peuples  ont d j  leur propre voix.
Nous sommes convaincus que l’histoire est entre nos mains et qu’un autre monde est possible.
Une culture mondiale de la paix est possible. Ne nous lamentons pas, organisons-nous!


SIGNATAIRES
  • David Adams. Autor
    U.S.A. UNESCO International Year for the Culture of Peace. Culture of Peace News Network

  • Federico Mayor Zaragoza. Autor
    Spain. Foundation Culture of Peace.

  • Roberto Emmanuele Mercadillo Caballero. Autor
    Mexico. National Council for Science and Technology. Justicia Transicional y Paz, AC.

  • Alicia Cabezudo.
    Argentina. Universidad Nacional de Rosario

  • Myrian Franqueira Castello.
    Brazil. Dream Factory and Human Right to Dream Movement.

  • Cristina Ávila Zesatti.
    Corresponsal de paz.

SIGN NOW


SEND YOUR COMMENTS